( 7 Votes ) 

La Compagnie de Réserve s'aguerrit à Penthievre

 

 

 

Sitôt plongés dans une ambiance rustique, où prime l'entraide et le dépassement de soi, les Hérissons se sont pleinement investis dans leur stage. Ce court mais intense séjour a permis aux participants d'évaluer leurs capacités individuelles et au-delà de contrôler les capacités opérationnelles de l'unité.

Au prix de ces efforts, les Hérissons ont spécifiquement su s'adapter au programme, tant physiquement que moralement, individuellement ou en groupe, chacun devant surmonter ses difficultés pour assurer la sûreté du détachement. Parallèlement, les différentes épreuves collectives ont permis aux uns et aux autres de mieux se connaître et de renforcer de manière significative la cohésion de l'unité.

 

 

( 5 Votes ) 

CISOR

 

 

 

Antoine BOUVET : 25 ans, professeur d'EPS en collège. Sous contrat ESR depuis plus de 6 ans au 2ème RIMa, 5ème compagnie, 1ère section ; c'est un sportif « assidu », notamment en triathlon (niveau compétition nationale) !!!

 

 

Tous les 2 ans sont organisées des compétitions militaires et sportives européennes :
singulièrement la CISOR (Compétition Internationale Sous-Officier de Réserve), à l'échelle OTAN et consacrée au Pentathlon militaire. Elle induit un enchaînement d'épreuves sportives (cross, course d'orientation, natation avec obstacles) et militaires (tirs au PA et au fusil après course à pied, lancers de grenades et parcours d'obstacles). En 2011, l'Espagne était « projetée » terre d'accueil de ces épreuves.

 

Lire la suite : CISOR : Compétition Internationale Sous-Officier de Réserve.

( 3 Votes ) 

 

« Ici Londres. LesFrançais Parlent Aux Français….. ».

 

 

 

Mise en place d'un réseau 400 méga par l'Adc DESMAISON Lionel : chef de section réseau mobile de la 5ème compagnie (ancien militaire de carrière, « échelle 4 », DQS transmissions. Actuellement civil employé au service télécommunications et réseaux de la Gendarmerie Nationale).


Cette « ressource » sur fréquence grand public (identique à un poste acheté en commerce) a été conçue pour améliorer la portée des équipements (modification d'un seul émetteur, pour être raccordé à une antenne déportée).

 

 

Lire la suite : « Ici Londres. LesFrançais Parlent Aux Français….. ».

( 2 Votes ) 

La 37ème édition du marathon de Paris a vu la participation d'une équipe de trois officiers de réserve affectés au Bureau Opération Instructions du 2ème RIMa.

 

  

 gauche à droite : Cba Duchamp - Levern - Belin

  Après une préparation rigoureuse durant un hiver que ne l'était pas moins, les chefs de bataillon ® BELIN, DUCHAMP et LEVERN se sont élancés sur les Champs-Elysées dimanche 7 avril matin afin de parcourir la distance mythique des 42,195 km.

Portant haut les couleurs du régiment, les trois coureurs ont eu à cœur de se surpasser et de montrer la ténacité et le sens de l'effort propres aux troupes de marine.

Au bilan, objectif atteint pour les trois officiers qui ont été déclarés « finishers » dans le langage marathonien, dans des temps + / - proches des 4 heures ; Loin évidemment des temps vertigineux des 1ers athlètes élites (2h05 !!!) mais heureux de leurs performances qui les pousseront certainement à re-tenter l'aventure l'an prochain, tout en motivant d'autres coureurs du Grand 2 à les rejoindre !!!

Cba DUCHAMP ®
Chef du Complément Opérationnel Réserve

( 8 Votes ) 

Les « CADETS » du 2ème RIMa se classent 3ème

Pour cette édition 2012, l’organisation a réuni 11 équipes de réservistes : 3 d’Outre-Rhin, 1 hongroise et 7 françaises (issues de la gendarmerie, du service de santé, de la marine et de l’armée de terre) ainsi qu’une équipe de jeunes « cadets du 2ème RIMa » de la région de Breteuil sur Iton (Haute Normandie) encadrée par le lieutenant Jean-Claude RENIER de la réserve citoyenne du 2ème de l’Arme.

Lire la suite : Les « CADETS » du 2ème RIMa se classent 3ème

( 5 Votes ) 

AMITIE, SOLIDARITE et FRATERNITE

 

Le samedi 23 juin 2012 , le 2ème RIMa a accueilli une délégation de l'association « Un rêve à vivre ».Cette association permet à de jeunes enfants gravement malades ou lourdement handicapés de vivre un rêve et de s'échapper de leur quotidien. Dans le cadre d'un protocole d'accord signé avec l'association,une équipe de cadres de réserve du BROI et le sergent MALENFANT (de la Réserve Citoyenne et amicaliste) ont organisé une journée « découverte du milieu militaire » au profit du jeune William.

 

Lire la suite : William « Un rêve éveillé »

( 3 Votes ) 

 

Les' cadets se classent 3e

Comme chaque année,lors du week-end de l'Ascension,le comité de jumelage des réservistes de Basse-Normandie,Basse-Franconie(Allemagne) et Hongrie, a  organisé son Raid Commando dans la région de Cagny, près de Caen. Ce raid , a pour but de tester les connaissances de chaque / réserviste et également de faire de l'instruction pour . des jeunes.

lire la suite

( 4 Votes ) 

 

Au cours des dix dernières années, les évolutions de la situation internationale et la professionnalisation des armées ont profondément changé les besoins de la défense.

Face à la diversité et la multiplicité des missions qui lui sont confiées, l'armée de terre doit faire preuve de souplesse et d'adaptabilité. C'est pourquoi elle a besoin d'une réserve

opérationnelle jeune et dynamique.

la suite ici


 

Les dernières instructions avant le contrôle OPS

Dans le cadre de sa programmation annuelle, la 6ème compagnie du 2ème de Marine vient d'accomplir aujourd'hui sa dernière convocation d'entraînement avant le contrôle opérationnel

article sur la 6 CIE ici

( 4 Votes ) 

Décret n° 2011-1933 du 22 décembre 2011 modifiant le décret n° 2007-741 du 9 mai 2007 fixant les conditions d'attribution de la croix du combattant volontaire avec barrette « missions extérieures »

croix du combattant volontaire avec barrette missions extérieures


« Peuvent prétendre, sur leur demande, à la croix du combattant volontaire avec barrette missions extérieures les appelés et les réservistes opérationnels qui se sont portés volontaires pour participer à une ou plusieurs opérations extérieures répertoriées dans l'arrêté du 12 janvier 1994 modifié fixant la liste des opérations ouvrant droit au bénéfice de la carte du combattant au titre de l'article L. 253 ter du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre. Ils devront, en outre, être titulaires de la carte du combattant au titre des opérations extérieures, de la médaille commémorative française avec agrafe ou de la médaille d'outre-mer avec agrafe, au titre de l'opération concernée, et avoir servi dans une unité combattante ».

légifrance

( 2 Votes ) 

([IM x Vp]/360) x nombre de jours d'activité dans le mois Où IM égale indice majoré, Vp égale valeur du point et 360 le nombre de mois dans l'année militaro-administrato-comtable

Depuis octobre, les armées ne peuvent plus payer les réservistes


 

Avec des effectifs serrés, les armées font souvent appel aux réservistes. Encore faudrait-il qu'ils soient traités convenablement !

la suite ici

source le point

( 2 Votes ) 

 

 

Pour la première fois, un exercice militaire implique des réservistes, prêts à tout lâcher en 48 heures pour rejoindre leur unité. Ce dispositif a fait l'objet d'un test grandeur nature, hier, au 2e Rima du Mans.


Dans leur autre vie, ils sont étudiant, agent de collectivité, salarié d'une agence commerciale ou même militaire à la retraite. Et, depuis ce mercredi, ils sont quatre-vingts réservistes à dormir pour quatre jours sous des bâches, en pleine forêt, dans le gigantesque camp d'entraînement du 2e Régiment d'infanterie de marine (Rima), au Mans.

Par tradition familiale ou engagement personnel, ils consacrent jusqu'à un mois par an à leur deuxième métier, en kaki. Bien qu'habitués aux exercices mensuels auxquels ils sont régulièrement conviés, ces militaires réservistes participent, pour la première fois en France, à un test grandeur nature de mobilisation d'urgence.

De Vannes, du Mans ou de Rennes, ils ont été appelés par téléphone et ont dû se mobiliser en quelques heures. Dans un contexte de crise énergétique grave, il s'agit de sécuriser un dépôt de carburant fictif menacé par une situation de très haute tension sociale.

Sujet sensible

Aux militaires qui figurent des manifestants, ils opposent une interdiction formelle d'aller plus loin. Ils doivent conserver l'accès du site sans intervenir directement dans le maintien de l'ordre. Ce scénario, élaboré il y a quelques semaines, sert d'abord à mesurer les mécanismes de mise en oeuvre du système Guépard réserve, selon la terminologie militaire.

Le dispositif a été voté au printemps et connaît là sa première application sur le terrain, en grandeur réelle. Sur les 45 000 réservistes recensés en France, il s'agit de garder en permanence environ 800 soldats intermittents disponibles et mobilisables en moins de 48 heures.

Sur réquisition du préfet, ils sont destinés à venir suppléer la police, la gendarmerie ou la sécurité civile en cas de crise majeure, de manière ponctuelle ou sur l'ensemble du territoire, si les forces de police étaient débordées par l'ampleur du phénomène.

Des militaires, même réservistes, intervenant en renfort dans le cadre d'opérations de maintien de l'ordre : cela amène nécessairement des interrogations, voire des inquiétudes républicaines que le commandant de brigade, le général François Lecointre, tient immédiatement à dissiper. « Nous savons bien que l'engagement des armées reste un sujet très sensible. »

Il explique que l'exemple d'aujourd'hui est réaliste mais ne serait mis en place qu'en cas d'état d'urgence, pour garantir des points vitaux par exemple et sous la seule responsabilité du Premier ministre. « En revanche les mêmes mécanismes de mobilisation peuvent être mis en oeuvre, et c'est ce qui nous intéresse aujourd'hui, pour répondre à des situations catastrophiques, après une grave tempête par exemple. »

Camille GUILLEMOIS.

 

AlerteG9001


Soutenez nos Marsouins

 

 

Billetterie

 


 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 25 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook